Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !! (Code TURFOOVIP)
Actualités hippiques

Prix de Cornulier : BAHIA QUESNOT étincelante dans son premier Groupe sous la selle…

25/01/2021

BAHIA QUESNOT (photo) remporte la plus belle course de sa carrière ce dimanche au trot monté à la plus grande joie de Matthieu Abrivard… Si elle reste à ce niveau de forme, elle devrait encore faire plaisir à la famille Guelpa en terminant dans la bonne combinaison du Prix d’Amérique (Gr I).  


Plus ouvert que jamais, le Prix de Cornulier (Gr I) 2021 a rendu son verdict dimanche avec la victoire de BAHIA QUESNOT, une concurrente qui n’avait pourtant que peu d’expérience au trot monté, discipline dans laquelle elle s’était montrée fautive à trois reprises et avait obtenu une seconde place il y a bien longtemps... Il était donc difficile de lui voir une première chance, d’autant qu’elle était la seule à être présentée ''chaussée'' parmi les 18 concurrents, mais la neige tombée avant le départ de l’épreuve a rendu la piste lourde, des intempéries ayant contrarié beaucoup de chevaux présentés sans fers aux dires de certains professionnels. Montée au millimètre par un Matthieu Abrivard qui comptait déjà quatre victoires dans ce Groupe I mythique avant dimanche, trois de suite avec le crack Jag de Bellouet et une en 2017 avec Bellissima France, BAHIA QUESNOT a prouvé qu’elle était aussi championne au trot monté. La fille de Scipion du Goutier permet à Matthieu Abrivard d’inscrire son nom au palmarès de ce Groupe I pour la cinquième fois, un score que ce jockey talentueux pourrait ne pas améliorer, lui qui pense sérieusement à tirer sa révérence dans les épreuves de trot monté. Matthieu Abrivard continuera bien sûr à nous régaler au sulky. Notons que BAHIA QUESNOT nous donne rendez-vous dimanche prochain dans le Prix d’Amérique (Gr I), une épreuve où elle pourrait encore faire des prouesses, selon son entourage, si elle a le temps de bien récupérer. Turfoo analyse pour vous l’arrivée du Prix de Cornulier. 


Le ''Film'' du Prix de Cornulier 2021

Vite en bonne place, BAHIA QUESNOT est venue s’emparer du commandement à l’amorce du tournant final. Elle a ensuite semblé être dominée par FLAMME DU GOUTIER, mais après avoir repris son souffle, et être bien alignée, la protégée de Junior Guelpa est revenue fondre sur son adversaire sur laquelle elle a pris franchement l’avantage. Après avoir patienté dans la seconde partie du peloton, FLAMME DU GOUTIER a commencé à se rapprocher dans la montée, avant de prendre l’avantage sur BAHIA QUESNOT, une adversaire qui s’est ensuite bien ressaisie pour la dominer. Bien placée durant le parcours le long de la corde, ETOILE DE BRUYERE a fini correctement, sans pour autant pouvoir accrocher les deux premières. Elle est à sa place.

Pas le plus prompt au départ, JERRY MOM s’est contenté de suivre en retrait, puis a fourni un dernier kilomètre très intéressant pour sa première tentative dans un Groupe I. Dans le sillage de l’animateur FREEMAN DE HOUELLE, ETONNANT s’est emparé de la tête dans le haut de la montée, avant d’être lui-même dominé dans le tournant final, sans pour autant démériter. Il aurait sans doute fini plus près si son jockey avait été un peu plus patient. En bonne place pendant la course, DYNAMITE MARCEAUX n’a pas pu soutenir la comparaison avec les premiers pour finir, tout en se montrant courageuse. Monté à l’arrière-garde, FEELING CASH n’a été que l’ombre de lui-même, malgré sa septième place.

En queue de peloton pendant le parcours, FADO DU CHENE a tenté de revenir sur les premiers dans la montée sans succès, puis a fini à son rythme. Cette performance est trop mauvaise pour être exacte, il n’a visiblement pas apprécié l’état de la piste. Pas mal placée durant l’épreuve, CREPE DE SATIN n’a pas pu soutenir la comparaison lorsque les choses sérieuses ont débuté. Partie assez lentement, DAYANA BERRY n’a jamais pu quitter l’arrière-garde. Vite sur jambes, BILOOKA DU BOSCAIL a rendu les armes dans le haut de la montée. Après avoir imprimé un train sélectif à l’épreuve, FREEMAN DE HOUELLE s’est malheureusement montré fautif à deux reprises dans la phase finale, alors qu’il aurait selon son jockey pu prétendre à un accessit.

Très bien partie, GALACTICA s’est montrée fautive dans le premier tournant. FLICKA DE BLARY a confirmé ses canters en s'élançant sur la mauvaise jambe. GLADYS DES PLAINES a commis l’irréparable dans la montée, alors qu’elle tentait de revenir sur les animateurs. UNIQUE JUNI était en bonne place lorsqu'elle s’est montrée fautive. DAIDA DE VANDEL a visiblement été contrariée au moment de sa faute dans le haut de la montée, alors qu’elle semblait encore posséder des ressources. Toujours vue en bonne place, CARLA DU CHATELET s’est montrée fautive dans le haut de la montée, mais elle semblait sur ses fins. 


Arrivée et rapports du Prix de Cornulier

Crédit photo : ScoopDyga

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |