Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !! (Code TURFOOVIP)
Actualités hippiques

Grand Prix de France : FACE TIME BOURBON semble intouchable !

12/02/2021

FACE TIME BOURBON pourrait s’imposer de la même manière que sur cette photo dimanche en bénéficiant d’un parcours plus limpide qu’en 2020...

 

Le second temps fort du meeting d'hiver aura lieu ce dimanche 14 février, un Prix de France (Gr I) où ils ne seront que 9 à se disputer la victoire, sur les 2100 m de la grande piste, un Groupe I qui sonne comme la revanche du Prix d’Amérique (Gr I). En 2020, après avoir été dominé par FACE TIME BOURBON dans la ''Belle'', DAVIDSON DU PONT avait remporté ce Prix de France (Gr I) avec un peu de réussite, le pensionnaire de Jean-Michel Bazire avait profité des malheurs de son adversaire pour se mettre hors de portée au bon moment. Cette saison, le scénario est ''similaire'', l’élève de Sébastien Guarato a dominé, il y a 15 jours, son rival dans le Prix d’Amérique (Gr I) le plus rapide de l’histoire, il trottait 1'10''8 ! Le fils de Rady Cash est aussi très rapide sur le tracé emprunté dimanche puisqu’il n’est autre que le détenteur du record avec ses 1'09''4 affiché l’an dernier dans le Prix René Ballière (Gr I). Si la piste est en parfait état dimanche, FACE TIME BOURBON pourrait bien faire tomber le record du Prix de France (Gr I) de 1'09''8 détenu par Kool du Caux depuis 2007. Une performance semblant réalisable pour ce phénomène qui n’en doutons pas va sans doute suivre les traces de Bold Eagle, Ready Cash (son père), Meaulnes du Corta et Naglo, des chevaux ayant réalisé le doublé dans ce Groupe I depuis le début du siècle qu’il devrait logiquement dépasser. Turfoo analyse pour vous les partants de ce Prix de France (Gr I) 2021.  


FACE TIME BOURBON en route vers son premier Prix de France

FACE TIME BOURBON avait fini en trombe dans l’édition 2020, malheureusement il avait trouvé l’ouverture un peu trop tard pour pouvoir remonter totalement DAVIDSON DU PONT. Cette saison, le cheval est meilleur que jamais selon Sébastien Guarato, il l’a prouvé en dominant le protégé de JMB facilement il y a 15 jours. De plus, la tactique adoptée sera sans doute de prendre le train à son compte, si nécessaire, pour ne pas se faire piéger. Ayant très bien récupéré de son ultime sortie, et crédité d’un bon numéro derrière la voiture, même si Björn Goop aurait préféré le 3 ou le 4, le fils de Ready Cash devrait rentrer encore un peu plus dans l’histoire en réalisant son premier doublé dans les deux plus belles courses de l’année disputées sur la cendrée de Vincennes. 


Les principaux adversaires de FACE TIME BOURBON

Tenant du titre de ce Groupe I, DAVIDSON DU PONT avait l’année dernière tiré profit des déboires de FACE TIME BOURBON, qui s’était retrouvé englué dans le tournant final, pour se sauver au moment opportun. Encore un coup de Jean-Michel Bazire qui s’est avéré payant... Dans cette édition 2021, il lui sera difficile de connaître le même déroulement de course, d’autant que son adversaire pourrait employer une tactique différente pour ne pas connaître des problèmes de trafic. De plus, DAVIDSON DU PONT a été battu sûrement dans le Prix d’Amérique (Gr I), même Jean-Michel Bazire était dithyrambique sur son adversaire après la course, il estimait le fils de Ready Cash comme un véritable phénomène. La revanche sera donc difficile pour le fils de Pacha du Pont, d’autant qu’il a hérité du 8 derrière l’autostar.

L’autre concurrente qui pourrait faire de ''l’ombre'' au grand favori de ce Groupe I c’est DELIA DU POMMEREUX, une pensionnaire de Sylvain Roger qui après avoir connu une fin d’année 2020 en demi-teinte a désormais recouvré toute l’étendue de ses moyens. Dans le Prix de Belgique (Gr II), alors qu’elle était associée pour la première fois à Éric Raffin, elle s’était montrée pugnace, elle n’avait été dominée que dans les derniers mètres par DAVIDSON DU PONT. Sa performance dans le Prix d'Amérique (Gr I) est aussi remarquable, elle terminait au 4e rang, alors que d’après son driver, elle s’était montrée brillante durant la course. Appréciant le parcours emprunté dimanche, cette jument capable, selon son mentor, de trotter sous la barre des 1’10’’ devrait pouvoir accéder au podium.

Seul étranger au départ de cette course de vitesse qui attire en général le gotha européen du trot, AETOS KRONOS est l’un des meilleurs scandinaves. Ce fils de Bold Eagle, un double tenant du titre dans ce Prix de France (Gr I), est presque aussi doué que son père, il avait au mois de novembre dernier dicté sa loi à Solvalla aux dépens d’Ecurie D, un sujet qui est considéré comme un tout bon par Björn Goop. AETOS KRONOS a montré que la grande piste ne lui faisait pas peur en remportant le Prix Bold Eagle (Gr II) aux dépens de Gelati Cut, un protégé de Romain-Christian Larue ayant depuis confirmé en remportant le Prix Ovide Moulinet (Gr II). Malgré son numéro exécrable derrière la voiture AETOS KRONOS devrait avoir son mot à dire.


Un mot sur les autres partants du Prix de France

ROMANESQUE reste sur 3 performances décevantes et a souvent échoué face à de tels adversaires. Ce vieux serviteur devrait donc avoir du mal à se distinguer, il tentera surtout de profiter de la défaillance de certains favoris pour rentrer dans l’argent. FELICIANO a déjà conclu dans le sillage de FACE TIME BOURBON. De plus, sa prestation dans le récent Prix d’Amérique (Gr I) est loin d’être ridicule, il terminait non loin de BAHIA QUESNOT. En jouant les attentistes, il peut conclure dans le trio. FRISBEE D'AM a retrouvé une partie des moyens qui lui avaient permis de finir second de FACE TIME BOURBON en 2019 en Italie, mais cela risque d’être insuffisant pour briguer une place sur le podium. 

BAHIA QUESNOT ne sera pas déferrée, ce qui constitue un handicap à ce niveau, néanmoins cette lauréate du Prix de Cornulier (Gr I) n’est pas hors d’affaires pour les places sur ce tracé où elle a déjà trotté 1’09’’8 ! 

 

Partants et pronostic du Grand Prix de France 


Crédit photo : ScoopDyga


| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |