Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !! (Code TURFOOVIP)
Actualités hippiques

Dimanche à Vincennes : Pas de doublé pour FACE TIME BOURBON…

15/02/2021

DELIA DU POMMEREUX (5) prend le meilleur sur FACE TIME BOURBON (2) dans les derniers mètres du Prix de France Speed Race (Gr I) à la grande joie d’Éric Raffin.


Prix de France Speed Race : DELIA DU POMMEREUX domine le champion

Il n’y a pas de chevaux imbattables aux courses, c’est ce que l’on a encore pu constater dimanche dans le Prix de France (Gr I) avec le succès de DELIA DU POMMEREUX, une jument qui est venue chercher FACE TIME BOURBON pour finir en effectuant ses derniers 200 mètres sur le pied de 1'16''6 ! Pourtant, FACE TIME BOURBON semblait s’envoler vers la gloire à l’entrée de la ligne droite. Après la course Sébastien Guarato regrettait un peu que Björn Goop n’ait pas laissé passer BAHIA QUESNOT, le fait d'avoir contré la pensionnaire de Junior Guelpa a malheureusement fait que son protégé se soit mis à brancher. Le fils de Ready Cash a ensuite avalé la montée sur un drôle de pied, il était donc assez logique de le voir demander à souffler dans les ultimes mètres de course. 

Cette ''défaite'' du crack permet à Éric Raffin de remporter son plus beau succès dans l’Hexagone 31 ans après son père Jean Raffin qui s’était imposé avec une certaine Pussy Cat. Notons que DELIA DU POMMEREUX égale le record de l’épreuve de 1'09''8 détenu par Kool du Caux. AETOS KRONOS, le seul étranger au départ de ce fabuleux Groupe I, a répondu à l’attente de son entourage. Judicieusement repris au départ par Franck Nivard, le fils de Bold Eagle a ensuite pu prendre le ''porte-bagages'' de DELIA DU POMMEREUX et bien qu’il n’ait pas conclu aussi vite qu’elle, l’unique 5 ans au départ a prouvé qu’il pouvait déjà rivaliser avec ses aînés. S’il reste à ce niveau, AETOS KRONOS pourrait faire rêver son entourage l’année prochaine… 

BAHIA QUESNOT s’est encore vaillamment défendue, alors qu’elle était pourtant ferrée. C’est elle qui a lancé la course en tentant de prendre l’avantage sur FACE TIME BOURBON. Ensuite, elle a pu se placer le long de la corde, mais n’a pas été en mesure suivre les premiers lorsqu'ils ont passé la surmultipliée, tout en se montrant courageuse. Ayant déjà beaucoup couru cet hiver, la fille de Scipion du Goutier mériterait un petit break. FELICIANO a eu un bon comportement, mais il a montré qu’à l’heure actuelle n’était pas de la trempe des meilleurs. FRISBEE D'AM s’est retrouvé en épaisseur, nez au vent, dans la montée, une débauche d’énergie qu’il a payée pour finir. Rapidement en bonne place, BILLIE DE MONTFORT n’a pas pu soutenir la comparaison lorsque les choses sérieuses ont débuté. 

ROMANESQUE a été malheureux lorsque BILLIE DE MONTFORT a cédé, mais il ne semblait pas avoir plus de gaz que cela. Le seul cheval à avoir connu les rigueurs de la disqualification dans ce Prix de France Speed Race (Gr I) c’est DAVIDSON DU PONT, le protégé de Jean-Michel Bazire n’a malheureusement pas pu défendre son titre, il s’est trompé dans ses allures dans la descente, alors qu’il était en bonne place. 

Arrivée et rapport du Prix de France Speed Race 

 

Prix des Centaures : Nouveau Groupe I pour FLAMME DU GOUTIER 

Le second temps fort de la réunion de dimanche à Vincennes, le Prix des Centaures (Gr I), ne réunissait plus que 9 protagonistes après le forfait de HEARTBREAKER ONE. Dans cette course poursuite entre les 4 ans et les 5 et 6 ans, sur les 2175 mètres de la grande piste, les plus ''vieux'' se montrent souvent redoutables, cela a encore été le cas dans cette édition avec un podium composé de 3 chevaux âgés de 6 ans. FLAMME DU GOUTIER, la seconde du Prix de Cornulier (Gr I), restait sur un brillant succès sur le tracé emprunté dans cette épreuve dans le Prix de l'Ile-de-France (Gr I), une course remportée en trottant 1’10’’8 ! Grande favorite, FLAMME DU GOUTIER a répondu à l’attente de ses nombreux preneurs en s’imposant sur le fil dans le même chrono qu’il y a 15 jours.

 La pensionnaire de Thierry Duvaldestin dominait l’étonnante FAME MUSIC, une représentante de Mathieu Mottier qui a failli faire mouche pour sa première tentative dans un Groupe I. FREEMAN DE HOUELLE aurait lui aussi pu s’imposer et permettre à Éric Raffin de remporter les 2 Groupes I de la réunion, s’il n’avait pas été contré dans la montée par FAME MUSIC. Le fils de Vigove conclu à une petite tête de la lauréate. GIRLY BECO, encore une concurrente du second poteau, aurait sans doute terminé un peu plus près du trio gagnant, si elle s’était montrée un peu plus prompte au départ. HEROS DE FLEUR, le premier des représentants de la génération des 4 ans, a longtemps animé les débats, avant d’être débordé inexorablement dans le haut de la montée. 

HOPLA DES LOUANGES n’a jamais pu soutenir la comparaison, elle a surtout profité de la disqualification de 3 de ses adversaires. HERA LANDIA a commis l’irréparable à mi-parcours, alors qu’elle était au sein du peloton. HUDSON VEDAQUAIS s’est montré fautif dans les premiers mètres de course. HELITLOPET, leader incontesté de sa promotion, s’est malheureusement montré indélicat pour la première fois au trot monté, dans la descente, alors qu’il était en bonne place.



Arrivée et rapport du Prix des Centaures

Crédit photo : ScoopDyga

| Inscrivez-vous immédiatement sur PMU.fr pour obtenir jusqu'à 100 € de paris gratuits |