Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!
Actualités hippiques

10 galopeurs à suivre dans les semaines à venir

08/05/2019

Déclassés, gênés, malheureux, bons finisseurs, préparés en vue d'engagements futurs... Les 10 galopeurs ci-dessous ont été repérés dans les jumelles de Turfoo et devraient assurément se distinguer dans les prochaines semaines. A vos tablettes !


 
Remarqué par son brillant effort final, lors de ses premiers pas dans les événements, sur la PSF de Chantilly, MILLE SABORDS n’a pas confirmé totalement le 1er mai, sur le gazon de Saint-Cloud, même s’il courait mieux que ne l’indiquait sa performance brute. S’il est présenté sur le sable dans un gros handicap, ce représentant de Robert Collet ne devra pas être pris à la légère. TRIBHUVAN est encore maiden, mais c’est un sujet doté d’un certain potentiel. Au mois de mars, sur l’hippodrome du Lion-d’Angers, il avait échoué d’assez peu pour la victoire. Sa première tentative dans un Quinté+ est très correcte, d’autant qu’il s’était retrouvé enfermé un instant dans la ligne droite. Perfectible, ce protégé de l’écurie Pantall ne tardera pas à ouvrir son palmarès.

Très régulière, CRESSIDA s’élançait avec la confiance de Stéphane Wattel dans l’événement du 1er mai. La fille de Sommerabend avait failli donner raison à son mentor en se classant 2e de Sakura Zensen, à l’issue d’une superbe ligne droite. Comme elle s’adapte à toutes les surfaces, et qu’elle est programmée pour remporter un gros handicap avant la fin du printemps, il faut la suivre jusqu’à la victoire. BORSAKOV a des excuses à faire valoir dans le Prix des Grandes Ecuries (Q+), notamment un parcours peu favorable sur une distance limite pour ses aptitudes. Lors de sa sortie précédente, sur le sable, il s’était classé 4e d’un événement bien composé. Très bien placé sur l’échelle des valeurs, BORSAKOV peut être racheté en confiance sur 1200 à 1300 m. 

BAILEYS BALLE n’a pas pu se mettre à l’honneur dans le Quinté+ du 2 mai, car selon son entourage, il est pour le moment bien meilleur sur le sable, une surface qui lui avait permis au mois de mars dernier de s’adjuger la seconde place dans un Quinté+ entre Parigote et Falco Delavillière. Sur sa surface de prédilection, BAILEYS BALLE semble en mesure de remporter un petit handicap. En fin de saison 2018, LOUIS avait dicté sa loi dans un événement, sur la piste de ParisLongchamp, devant quelques éléments intéressants notamment More Than This, alors qu’il effectuait ses débuts dans cette catégorie. Il n’était pas encore tout à fait à 100 % en dernier lieu selon son entourage. Sa prochaine sortie sera à suivre avec le plus grand intérêt.

Fils de Siyouni, ZYZZYVA peut se targuer d’avoir dans son année 2 ans terminé 3e d’un Groupe à une petite encolure de Olmedo, un lauréat de Gr I. Il semblait bien placé en valeur pour sa première tentative dans un handicap, malheureusement il n'avait pas pu jouer les premiers rôles, peut-être à cause d’un manque de métier. S’il continue à progresser, ZYZZYVA va certainement épingler un gros handicap à son palmarès. SPIRIT'S REVENCH avait évolué en 46 de handicap au summum de son art. Désormais, il est pris en 32 ce qui le rend compétitif, c’est qu’il nous a démontré dans le Prix de Chevrières (Q+) en terminant 3e, à l’issue d’un bon effort final. S’il n’est pas victime d’un ennui de santé, ce protégé de l’écurie Demercastel devrait nous faire plaisir.

VASY SAKHEE semble apprécier tout particulièrement cette époque de la saison, au mois de mai 2018, elle s’était imposée très plaisamment dans un Quinté+, sur l’hippodrome de Chantilly, avec une valeur proche de celle qui est la sienne en ce moment. De plus, elle vient de tracer une fin de course remarquée le 7 mai dans le Prix de l'Aquitaine (Q+) à Saint-Cloud. Abordant la fin du printemps avec de la fraîcheur, on peut la suivre en confiance. Sujet estimé et tardif, PALAVAS a confirmé que c’était un bon en dictant sa loi dans le Prix de Parilly (Q+), sans forcer son talent. Son habile entraîneur estimant qu’il a énormément de marge, il devrait être en mesure de surmonter la pénalité infligée par les handicapeurs qui s’annonce sévère en remportant un nouvel événement.