Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !! (Code TURFOOVIP)
Actualités hippiques

L'Aga Khan se sépare de Christophe Soumillon

28/08/2009

Soumillon remercie par l' Aga KhanAprès huit années de collaboration avec l'Ecurie Aga Khan, une nouvelle page se tourne pour le jockey Christophe Soumillon. L'annonce a été rendue officielle le le 25 août 2009 par communiqué de presse provenant de l'équipe de Son Altesse Aga Khan. Le contrat de première monte n'est en effet pas renouvelé pour la saison 2010. Généralement, l'Aga Khan décidait après le week-end de l'Arc de renouveler le contrat de Christophe Soumillon mais la (mauvaise) nouvelle est arrivée précipitamment.

Les raisons officielles évoquées seraient "Des rapports humains devenus difficiles au sein de l'organisation". Les propos de Georges Rimaud, le manager français des Haras du Prince Aga Khan qui s'exprimait dans le journal d'Equidia étaient assez durs : "Les sauts d'humeurs et le caractère difficile étaient difficiles à négocier par l'ensemble du staff Aga Khan, ce qui explique la séparation".

L'intéressé confirmait ses propos sur le plateau d'Equidia en disant "Non ce n'est pas dur, c'est peut-être la vérité aussi, j'ai pas mal de points négatifs dans mon caractère et cela en font partie. J'ai beau être quasiment parfait depuis le début sous la casaque de son Altesse au niveau des courses, sorti du contexte du cheval, mes rapports au sein de l'équipe n'ont pas été ceux qu'on espérait ... je sentais au sein de l'équipe que j'étais moins à l'aise que d'habitude. Je ne suis pas toujours facile à vivre surtout dans une équipe où il faut savoir rester les pieds sur terres et ne pas trop en dire. Et c'est vrai qu'à certains moments j'ai du parfois répondre à côté de la plaque, trop facilement et pas toujours comme il le faut, et finalement cela a dû vexer les gens. Ce sont des choses que je comprend tout à fait. "

Avant de poursuivre sur son avenir : "Maintenant c'est à moi de rebondir et prendre cette leçon là pour repartir de l'avant. Jusqu'à la fin de la saison, je suis toujours première monte pour son Altesse, je vais continuer à monter les chevaux comme d'habitude avec beaucoup de confiance et de respect en espérant finir l'année avec de belles victoires. Sinon j'ai déjà reçu pas mal de propositions et d'ici la fin de l'année les choses vont commencer à se dessiner, il y a beaucoup de propriétaires et d'entraîneurs qui vont faire appel à mes services et je sais très bien que je serai toujours présent parmi le Top 5 des jockeys français et tout devrait bien se passer même si j'ai la perte de cette confiance là. Je tiens tout de même à remercier le Prince et l'équipe parce que j'ai passé huit merveilleuses années avec eux, j'ai remporté les plus belles courses que l'on puisse espérer en tant que jockey. Et puis je sais qu'aujourd'hui je suis encore jeune, je n'ai que 28 ans, l'avenir est encore devant moi. Je n'envisage pas de partir à l'étranger, mais tout dépendra des propositions. J'ai toujours le moral même si c'est un petit coup dur, il faut savoir s'en remettre. Il faut faire comme les boxeurs, mettre un genou par terre, se relever et repartir très vite."

Une fin d'association qui coïncide avec le retour de Gérald Mossé mais Christophe Soumillon ne pense que cela soit une incidence sur la séparation : "c'est le fait du hasard, cette année nous n'avons pas eu la chance d'avoir une Zarkava pour me maintenir au sein du groupe. J'aurais plutôt mal accepté que ce soit l'année dernière, mais cette année je comprends mieux le choix du Prince et cela va peut-être me permettre de reconstruire mon mental et voir les vraies erreurs que j'ai faîtes pour redevenir encore plus fort plus tard et puis rien n'est fini, ma carrière est encore longue et un jour je remonterai peut-être pour le Prince. Je n'ai jamais passé d'aussi bons moments qu'avec Son Altesse l'Aga Khan et Alain de Royé Dupré, j'ai appris énormément à leur côtés. Je n'ai d'ailleurs jamais été aussi fort dans les grandes courses quand je montais pour les deux associés et cela était le cas durant mes huit ans de contrat. J'espère pour l'avenir, reconstruire une petite équipe autour de moi qui me permettra de rester à ce niveau là pour remporter les plus belles courses. Et pour cela il faut les chevaux et un élevage de première qualité comme c'était le cas avec son Altesse. Pour le moment je vais rester free-lance parce que, comme cette année, j'ai eu de nombreuses propositions pour monter des Groupes I. Pour l'année prochaine on verra, mais si un grand propriétaire me fait une proposition, je l'étudierai."

Mais plus gênant pour sa réputation seraient les raisons officieuses. Lors du 60ème Gala des Courses au Casino de Deauville, Christophe Soumillon aurait tenu des propos plutôt dérangeants envers André Fabre. Étaient-ce les mots de trop envers son ancien entraîneur ? La question n'a pas été évoqué lors de l'interview mais connu pour son franc-parler et les liens devenus peu amicaux avec André Fabre, la réponse par la positive est fort probable.

Selon une interview du Racing Post, André Fabre aurait déclaré : "Soumillon est un top jockey mais je l'ai blâmé à de nombreuses reprises car il "tuait" les chevaux en utilisant trop sa cravache. C'est la principale raison m'ayant conduit à ne plus utiliser ses services et je ne suis pas le seul entraîneur à le penser. Ce qui lui arrive avec l'Aga Khan est le dernier de mes soucis. Christophe Soumillon n'est pas mon ami, ne l'a jamais été et ne le sera jamais.". Des propos encore plus durs que Georges Rimaud à l'encontre Christophe Soumillon.

Rappelons néanmoins que Christophe Soumillon a remporté 277 victoires et 45 courses de Groupe (dont 21 Groupe I) pour l'Aga Khan et terminera donc sa saison de première monte avec l'équipe de son Altesse. On lui doit les victoires avec les deux champions Dalakhani et Zarkava notamment dans le Prix de l'Arc de Triomphe mais le crack-jockey a eu la chance de mettre en évidence l'élevage de l'Aga Khan à maintes reprises avec d'autres victoires de Groupe I de purs-sang comme Darjina, Mandesha, Valixir, Vadawina, Shamdala, Shawanda, Darsi, Montmartre,...

La séparation sera effective en fin d'année mais l' Ecurie de Son Altesse Aga Khan pourraient faire appel à Christophe Soumillon de manière ponctuelle à l'avenir. L'homme devra encaisser ce coup dur et rebondir au plus vite.

Concernant sa succession, deux noms sont particulièrement évoqués : Gérald Mossé et Christophe-Patrice Lemaire. Depuis son retour en France, Gérald Mossé se distingue avec les éléments d'Alain de Royé Dupré et a déjà collaboré avec Son Altesse de 1993 à 2001. Quant à Christophe-Patrice Lemaire, il porte parfois la casaque verte de l'Aga Khan sous l'entraînement de Jean-Claude Rouget et la solution est envisageable, il devrait toutefois se séparer de sa collaboration avec la Famille Niarchos qui lui fait confiance depuis de si nombreuses années. Affaire à suivre...