Turfoo
250€ OFFERTS SUR ZETURF >> J'EN PROFITE !!

5 CHEVAUX A SUIVRE LORS DU MEETING D'HIVER DE VINCENNES


5 CHEVAUX REPERES POUR LE MEETING D'HIVER DE VINCENNES

Bulletin du 16 décembre

Olga Du Biwetz

Dans la deuxième "B" préparatoire au Prix d'Amérique, le Prix du Bourbonnais (Gr II), la fille de Cezio Josselyn a de nouveau fait sensation. Rendant la distance à des chevaux de classe, son driver JMB savait parfaitement qu'il n'allait pas tenter l'impossible avec la jument de l'Ecurie Nathalie Chatelain. Les ordres donnés par Fabrice Souloy étaient de patienter au maximum et de ne faire que les 500 derniers mètres. Le driver a respecté les consignes à la lettre. Dans une épreuve menée grand train par la future lauréate Quarla, Olga Du Biwetz s'est tenue en queue de peloton en deuxième épaisseur. Pour aborder le dernier tournant, elle suivait sans véritablement forcer et JMB enclenchait véritablement avec sa jument à la fin du virage. Dans le dos d'Orlando Sport qui n'avançait plus, son pilote dut la décaler à mi-ligne droite pour lui demander le plein effort. Dès qu'elle eût le champ libre, la fille de Cezio Josselyn déployait de magnifique foulées pour s'emparer de la quatrième place toute à la fin, toisant plusieurs concurrents sur le fil. A n'en pas douter, elle est déjà bien prête pour en découdre cet hiver dans les meilleures épreuves et notamment le dernier dimanche de janvier pour le Prix d'Amérique où elle devrait être logiquement très en vue.

Perceval

Dans le Quinté+ du 9 décembre, l'élève de Philippe Moulin a prouvé sa forme actuelle en s'emparant nettement de la quatrième place à une belle cote de 36/1 sur ZEturf. Parti lentement, ce fils d'Extrême Aunou se retrouvait rapidement parmi les derniers et n'avait d'autre choix que de subir la course. Au moment d'aborder le tournant final, calé côté corde sur une cinquième ligne, son driver Julien Dubois a attendu patiemment l'ouverture mais celle-ci ne vint pas, il décalait alors son partenaire progressivement et avait encore beaucoup de chemin à refaire pour accrocher une place. La propriété de Jean-Philippe Dubois passait alors la surmultipliée et finissait à une vitesse qui en dit long sur sa condition. En courant plus près de la tête de course, nul doute qu'il aurait pu prétendre à un meilleur classement. Avec cette quatrième place, il a amélioré son record sur le parcours (1'14''2). Il devrait disposer d'engagements intéressants cet hiver.

Polo Saint Quentin

Bien parti dans le Quinté+ du 9 décembre, son propriétaire/entraîneur/driver Jules Lepennetier n'hésitait pas à prendre les commandes des opérations avec ce fils de Biesolo qui restait sur deux victoires consécutives. Il supportait alors tout le poids de la course et lorsque le favori Paris Libéré décidait de passer à l'offensive à mille mètres de l'arrivée, son driver contrait son attaque et semblait pouvoir aller quérir un nouveau succès. Mais à mi-ligne droite, il se perdait malheureusement dans ses allures en tentant de repousser l'attaque de Printemps de Gaia, alors qu'il paraissait capable de lutter pour la victoire. Cette nouvelle faute (nombreuses dans sa carrière) lui coûte au moins une place dans le Tiercé mais sa forme est certaine et comme il a un peu de classe, il est à suivre. Espérons simplement qu'un jour il s'assagisse ...

Pulsa Des Ternes

Vite en jambes dans le Quinté+ du 11 décembre (Prix des Pyrénées), la fille de Balou Boy s'emparait du commandement pour passer devant les tribunes. Ensuite relayée par Pure Aveyronnaise et Petite Chérie qui décidaient de batailler en tête, elle patientait côté corde en troisième position. Drivée à la perfection par Yves Dreux, elle déboitait à l'entrée du tournant final et allait cueillir un succès plus facile qu'il n'y a paru, dominant l'une des principales animatrices Petite Chérie. En retard de gains suite à son inconstance dans ses résultats et ses diverses disqualifications, cette femelle de 6 ans devrait dans trouver de bons engagements prochainement. Certes, elle n'est jamais vraiment à l'abri d'une faute, mais elle possède néanmoins un peu de classe qu'elle pourrait mettre à profit cet hiver.

Saxo De Vandel

Bien qu'il n'ait pas remporté le Critérium des 3 Ans (mais auteur d'une excellente deuxième place), le fils de Coktail Jet est bien le meilleur de sa génération. Ses gains (487 450 € au 14 décembre 2009) et surtout sa régularité dans ses performances sont là pour le prouver. Au cours de sa jeune carrière, le protégé de Thierry Duvaldestin a remporté six victoires dont un Groupe I (Prix de l´Etoile) et trois Groupe II (Prix Paul Karle, Prix Pierre Plazen et Prix Victor Régis) et s'est placé à neuf reprises dans plusieurs groupes : Groupe I (Championnat Européen des 3 Ans et dernièrement dans le Critérium des 3 Ans), Groupe II (Prix Abel Bassigny et Prix Jacques de Vaulogé) et Groupe III (Prix de Berlin, Prix Henri Cravoisier). Lors de son ultime course, le Critérium des 3 Ans remporté par Sun Ceravin, il a rongé son frein une grande partie de la ligne droite et n'a pu sortir que trop tard, sans quoi il aurait inquiéter très sérieusement le lauréat. C'est un élément qui fait preuve d'une incroyable constance et qui a un avenir très prometteur.